Recherches avancées

Jeudi 27 Juillet 2017




Newsletter

Vue 2444 fois   Dernière vue il y a: 1h 27mn 23s  || Partager:   Share

Erreur Cette annonce est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Consultant-évaluation du programme d’appui à la protection judiciaire juvénile (# 5325)

(Publiée le: 05 août 2016 à 10:18:17)

UNICEF
Consultation
22-08-2016
Expirée depuis 339 jour(s)

Consultation
Niamey (Niger)
BAC+5 - DESS - Master 2 - Ingéniorat
ND
8 ans
Français


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


AVIS DE CONSULTATION NATIONALE

 

La Représentation de UNICEF à Niamey, République du Niger lance un avis de recrutement d’un Consultant National pour l’évaluation du programme d’appui à la protection judiciaire juvénile

1.    OBJECTIF(S) DE LA CONSULTATION :

1.1. Objectif général :
L’objectif général de cet exercice est de fournir des informations sur les progrès accomplis, générer des connaissances basées sur des évidences en identifiant les bonnes pratiques et les leçons apprises qui pourraient améliorer la mise en œuvre en cours et guider les orientations pour de futures interventions dans le domaine.

1.2. Objectifs spécifiques :
L’objectif spécifique de l’évaluation est de déterminer dans quelle mesure les résultats établis dans le document du programme sont en train d’être atteints. Il est attendu la formulation de recommandations sur l’incidence des différents processus qui composent le programme, sur la qualité et l’utilité des actions réalisées et des stratégies de mise en œuvre.
De manière plus spécifique, il s’agit :
-    d’apprécier  le contexte de la conception et la mise en œuvre du programme ;
-    d’évaluer le niveau  des résultats atteints ;
-    d’évaluer les capacités institutionnelles du système dans la mise en œuvre du programme ;
-    d’analyser la durabilité des différents acquis du programme ;
-    de dégager les forces et les faiblesses liées à l’exécution du programme (analyse SWOT : forces, faiblesses, opportunités, menaces) ;
-    de formuler des recommandations et des orientations pour des interventions futures

2. UTILISATION DES RESULTATS DE L’EVALUATION :
Au cours de la troisième année de mise en œuvre du programme, beaucoup de réalisations sont observées. L’évaluation permettra de tirer de leçons sur la performance mais aussi les défis rencontrés en vue de guider les décideurs sur les prochaines étapes.

3. PORTEE DE L’EVALUATION :
Le champ de cette évaluation couvre l’ensemble des interventions réalisées dans la cadre de la mise en œuvre du programme concerné... Cet exercice se basera sur les critères d’évaluation standards définis par l’OCDE/CAD, à savoir la pertinence, l’efficacité, l’efficience, la durabilité et l’impact.

4. PROCESSUS ET ORIENTATION METHODOLOGIQUE :

4.1. Approche générale :
Pour cet exercice, il sera fait recours à une combinaison des méthodes incluant revue de la littérature pertinente au programme mais aussi aux interviews ciblées et éventuellement à l’observation directe à travers quelques visites à certains sites d’intervention.
Pour ce travail, le/la consultant(e) international(e) pourra se baser sur les outils suivants qui peuvent faire l’objet d’adaptation ou de modification :
-    Revue et analyse de la documentation en lien avec le programme:
-    Entretiens avec les acteurs principaux du programme incluant : la Direction Générale des Droits de l’Homme, la DPJJ, la DS/MJ, DAP, le SCPMF, l’UNICEF, l’Union Européenne, PAJED 2, etc…
-    Entretien avec des informateurs clefs : juges des mineurs, travailleurs sociaux des juridictions, commis d’office, mineurs incarcérés, etc…
-    Observation directe, visites sur le terrain et au niveau des institutions partenaires, entretiens avec les acteurs pertinents, etc…

4.2.  Processus de l’évaluation :
Le processus de l’évaluation se fera selon les étapes suivantes :
-    Phase préparatoire : elle comprendra notamment la définition du plan de travail, la revue documentaire ainsi que la finalisation de la méthodologie.
-    Phase de collecte et analyse des données : au cours de cette phase, il y aura les entretiens avec interlocuteurs à Niamey et/ou en région.
-    Phase de finalisation de l’évaluation : il s’agira de recueillir les observations et commentaires issus des divers acteurs à l’issue de l’atelier de validation des résultats avec les acteurs de mise en œuvre.

5. PRODUITS ATTENDUS ET CALENDRIER D’EXECUTION :

5.1. Produits attendus :
Au terme de son travail, le/la consultant(e) doit produire les documents ci-après :
1. Note méthodologique : cette note explicitera la démarche de l’étude et un plan de travail détaillé. Cet important document sera examiné et validé par le comité technique.
2. Rapport intermédiaire : Ce  premier  rapport contiendra les 4 analyses suivantes:
-    une analyse détaillée des changements majeurs obtenus dans la mise en œuvre du programme ainsi que des facteurs (internes et externes) qui ont permis d’atteindre ces résultats  et différents produits obtenus par l’exécution du programme ;
-    une situation financière qui corrobore l’atteinte des résultats avec efficacité ;
-    une appréciation des forces et faiblesses du système dans la mise en œuvre du programme.
3. Rapport final : outre les points ci-dessus, il contiendra également une proposition de mesures correctives nécessaires au niveau de la programmation, du partenariat, ainsi que des propositions d’amélioration dans l’exécution des activités. Le/la consultant(e) remettra les rapports et produits finaux de l’expertise selon le calendrier annexé au contrat, sous les formats papier (2 exemplaires) et électronique (clé USB ou CD), au bureau de l’UNICEF Niger.
4. Un « management response » indiquant comment les recommandations seront mises en œuvre…

5.2. Calendrier d’exécution indicatif :
La durée maximale de l’évaluation est estimée à  50 jours :
-    Préparation : la méthodologie, les check-lists et guides d’entretien,  ainsi que la recherche de la documentation : 6 jours;
-    Revue des documents et rapports disponibles: 5 jours ;
-    Recueil d’informations avec les parties prenantes : 4 jours ;
-    Visite de terrain : 8 jours ;
-    Entretiens : 4 jours
-    Rédaction du rapport : 10 jours pour traiter, analyser et synthétiser les données recueillies et rédiger le rapport préliminaire.  
-    Lecture et feed-back sur le draft du rapport : 3 jours ;
-    Réunion de restitution : 1 jour ;
-    Finalisation du rapport : 4 jours.
-    Préparation du « management response » : 5 jours

6. QUALIFICATIONS :
-    Diplôme universitaire de troisième cycle ou équivalent (Bac +5);
-    Minimum 8 ans d’expérience professionnelle pertinente ;
-    Démontrer de solides expériences en matière d’évaluation de projets de développement ;
-    Avoir une bonne maîtrise des outils d’évaluation et d’analyse quantitative et qualitative ainsi que des méthodes de pédagogie active et participative ;
-    Avoir une capacité de rédaction et de synthèse et une bonne connaissance du terrain;
-    Disposer d’une connaissance du domaine de la justice juvénile  serait un atout ;
-    Avoir une bonne capacité de communication  et de travail en équipe ;
-    Disposer d’une expérience satisfaisante de collaboration avec les services techniques de l’Etat, le système des  Nations Unies, les ONG ou les partenaires bilatéraux et multilatéraux;
-    Une parfaite maîtrise du français et de l’outil informatique est indispensable.

7. DUREE/DATES :
La durée de la consultation sera de 50 jours ouvrables, dès que possible, à partir du mois d’août 2016.

8. SUPERVISION ET CONDITIONS DE TRAVAIL :
Le/la Consultant/e sera sous la supervision directe du Chef du Programme Protection de l’Enfant et indirecte de la Spécialiste Protection de l’Enfant de l’UNICEF, en charge de la Composante Justice pour les enfants. Le suivi du travail sera assuré par le comité technique mis en place par le Ministère de la Justice.

9. LIEU D’AFFECTATION :
Niamey, Niger. Environ 8 jours de voyage en dehors de Niamey.

10. REMUNERATION :
Les candidats devront indiquer le montant total qu’ils souhaitent recevoir pour effectuer cette consultation, y compris les honoraires et les frais de déplacement et de séjour pour 8 jours de visites sur le terrain. Ce montant sera négocié en fonction de la complexité des tâches et de la qualification et de l’expérience du candidat.



Voir les Conditions ci-dessous

11. DEPOT DES CANDIDATURES ET DATE DE CLOTURE :
Le dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, le formulaire P11 (Historique Personnel) à télécharger sur http://www.unicef.org/about/employ/index_apply.html ou sur le site des Nations Unies), un CV à jour, et une copie du diplôme le plus élevé doivent parvenir à l’adresse Unicef Niger, BP 12481, 2 rue des Oasis, Niamey Niger) avec la mention « Consultant National pour l’évaluation du programme d’appui à la protection judiciaire juvénile» au plus tard le 22 Août 2016.

Les candidats doivent indiquer dans leur lettre de motivation, leur aptitude et disponibilité à réaliser les termes de référence, ainsi que leurs offres techniques et financières. Les candidatures soumises sans ces dernières ne seront pas prises en compte.  

NB : L’Unicef est un environnement non-fumeur. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Tout dossier incomplet est rejeté. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

UNICEF
http://www.unicef.org/about/employ/index_apply.html
Du même recruteur: UNICEF
Spécialiste en communication pour le ...

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Anglais Professionnel PratiqueStatDev - Anglais Professionnel Pratique