Recherches avancées

Dimanche 23 Avril 2017




Newsletter

Vue 1025 fois   Dernière vue il y a: 7h 4mn 9s  || Partager:   Share

Erreur Cette offre est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Consultant local (national) pour l’évaluation à mi-parcours du plan stratégique du système national d’information sanitaire (snis) du niger (# 5630)

(Publiée le: 08 novembre 2016 à 15:46:08)

Save the Children
Consultation
16-11-2016
Expirée depuis 158 jour(s)

Consultation
ND
Niamey (Niger)
Economie - Santé publique...
5 ans
Français - Anglais


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


TERMES DE REFERENCE

 

Titre

CONSULTANT LOCAL (national) pour l’évaluation à mi-parcours du Plan stratégique du Système national d’information sanitaire (SNIS) du Niger

Lieu

Niamey, avec de multiples déplacements dans les Régions et dans les Districts

Projet :

NER-T-SCF (TB&RSS) /Fonds mondial

Dates prévues

Début : 01 décembre 2016

Fin : 30 décembre 2016


I.                    Introduction 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de santé, le Ministère de la Santé Publique en collaboration avec ses partenaires a élaboré en 2010 le Plan de Développement Sanitaire (PDS) 2011-2015 dont l’objectif général est

de contribuer à l’amélioration de la santé de la population en vue de l’atteinte des OMD liés au secteur. L’objectif spécifique assigné au PDS 2011-2015 est d’offrir des soins et services de santé de qualité à la population, en particulier aux groupes vulnérables. Cet objectif sera atteint à travers huit axes stratégiques. L’atteinte des objectifs du PDS 2011-2015 se fera à travers la mise en œuvre de plusieurs réformes dont celle du Système National d’Information Sanitaire (SNIS).

La mise en place d’un SNIS performant, répondant aux besoins des acteurs et produisant des données en temps réel et de qualité a motivé la réforme du SNIS. Ceci pour assurer un suivi de qualité des stratégies de développement de la santé.

II.                  Problématique

Le Système National d’Information Sanitaire (SNIS) du Niger a été développé essentiellement avec l’appui de l’USAID dans les années 1990. Il est passé progressivement du statut de service d’information à celui de Direction du SNIS en 1994 ; puis érigée en Direction de la Surveillance et du Contrôle Epidémiologique en 2002, elle devient la Division de l’Information Sanitaire en 2004. En 2008, une Direction des Statistiques, de la Surveillance et de la Riposte aux Epidémies a été créée et finalement en 2011, une Direction des Statistiques pour se consacrer uniquement à la gestion de l’ensemble des données sanitaires.

Les performances du Système National d’Information Sanitaire (SNIS) sont en deçà des attentes des différents acteurs dès lors que ce système se limite aux seuls domaines de la surveillance épidémiologique et au suivi des activités de santé, ne prenant pas en compte suffisamment les données du secteur privé. La qualité des données et leur disponibilité permanente aux différents niveaux restent à améliorer.  La désagrégation de ces données pour prendre en compte les besoins des différents programmes et les aspects du genre reste à renforcer.

L’évaluation du SNIS à travers l’outil du Réseau de Métrologie Sanitaire (RMS) réalisée en novembre 2011 a relevé plusieurs insuffisances notamment :

  • l’inexistence d’un plan stratégique et de mécanisme de coordination,
  • l’absence d’un système intégré de suivi- évaluation,
  • l’insuffisance de compétences en sciences de l’information sanitaire, de recensement de la population et des enquêtes,
  • l’insuffisance de  financement du SNIS (interne et externe),
  • l’insuffisance de supports pour la collecte des données sur les services sanitaires et les maladies,
  • la non-disponibilité des services de maintenance des équipements, des technologies de l’information et des communications (TIC) aux niveaux national, régional et départemental,
  • l’insuffisance de la logistique et des outils informatiques à tous les niveaux,
  • l’insuffisance de collaboration  intersectorielle en matière de SNIS,
  • l’irrégularité dans la production et la diffusion de rapport sur un minimum d'indicateurs de base au niveau périphérique,
  • les faibles taux des décès enregistrés dans le registre d'état civil,
  • la faible capacité de mise en œuvre de la collecte, du traitement, de l'analyse des données  et de la diffusion de l'information à partir du registre d'état civil,
  • l’insuffisance de ressources humaines, matérielles et financières concernant l’état civil,
  • l’insuffisance de la prise en compte du secteur privé,
  • l’insuffisance dans l’archivage et la sécurisation des données,
  • l’insuffisance de représentativité et de désagrégation des données d’enquêtes liées aux facteurs de risque.

Afin de pallier à ces insuffisances, le Plan de Développement Sanitaire (PDS) 2011-2015 a prévu la réforme du SNIS avec la mise en œuvre de plusieurs activités dont l’élaboration d’un Plan stratégique décennal du SNIS.  Après trois ans de mise en œuvre du plan stratégique SNIS 2013 – 2022 et conformément au guide de Suivi Evaluation du Plan Stratégique du SNIS, le  Ministère de la Santé Publique du Niger  a prévu dans le PAA 2016 une évaluation à mi à parcours.

Cette évaluation sera réalisée avec le soutien de 2 consultants, dont un consultant national et un consultant international. L’évaluation a pour but de fournir à ceux qui sont impliqués dans la mise en œuvre du plan stratégique des informations sur les progrès réalisés dans le processus de mise en œuvre, les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces qui ont été identifiés et d'en tirer des enseignements pour la réorientation possible ou l'insertion d'actions/interventions innovantes afin d'optimiser les résultats escomptés.

Cette évaluation sera coordonnée et implémentée par la Direction des Statistiques du Ministère de la Santé Publique du Niger (DS/MSP) qui est responsable de l’exécution, du suivi et de l’évaluation du plan stratégique du SNIS.

III.                Portée de l’évaluation

Le plan stratégique du SNIS a identifié 4 axes stratégiques, à savoir :

  • Axe 1 : Mise en place d’un cadre réglementaire de gouvernance du SNIS d’ici 2014;
  • Axe 2 : Disponibilité des ressources nécessaires à la production, la diffusion et l’utilisation de l’information sanitaire à tous les niveaux de la pyramide sanitaire ;
  • Axe 3 : Disponibilité des données sanitaires de qualité dans les établissements sanitaires publics et privés ;
  • Axe 4 : Production, diffusion et utilisation de l’information sanitaire par les établissements sanitaires publics et privés.

Chaque axe stratégique est composé d’un certain nombre d’interventions et actions stratégiques qui se chiffrent à une quarantaine d’interventions. Les activités du plan stratégique s’articulent autour de ces interventions.

L’évaluation couvrira donc tous les 4 axes stratégiques ci-haut mentionnés et toutes les interventions du plan stratégique, tout en tenant compte de l’organisation technique et administrative du SNIS et le circuit d’information. En outre, un regard attentif sera mis sur les caractéristiques du SNIS telles qu’envisagées par le Niger: Simplicité ; Réactivité ; Sensibilité ; Représentativité ; Flexibilité et acceptabilité (souplesse/adaptabilité) ; Efficacité ; Coût abordable; Unicité du système ; Maintenance ; Exhaustivité ; Redevabilité ; Accessibilité.

IV.                Objectifs de la consultation   Objectif Général :

 

Evaluer l’état de mise en œuvre du plan stratégique au cours des trois premières années afin de fournir aux acteurs clés les informations nécessaire sur les progrès accomplis, les contraintes et dégager des leçons apprises pour réorienter éventuellement les actions et les interventions visant à optimiser les résultats.

 

Objectifs spécifiques :

 

  1. Apporter l’appui technique aux responsables du Système National d’Information Sanitaire pour l’évaluation à mi-parcours du plan stratégique du SNIS 2013 – 2022 ;
  2. Evaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Plan stratégique en tenant compte des résultats attendus pendant les trois premières années ;
  3. Identifier les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces et les contraintes de la mise en œuvre;
  4. Dégager les leçons apprises afin de réorienter éventuellement les actions et interventions pour maximiser l'impact du plan stratégique ;
  5. Proposer des solutions pour l'atteinte des objectifs fixés dans le plan stratégique du SNIS 2013 – 2022.
  6. Faciliter la validation des résultats de l'évaluation par les principaux acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Plan stratégique.

 

V.                  Résultats attendus

Produits/Livrables

  1. Le niveau de performance de mise en œuvre des activités planifiées au cours des trois premières années  est évalué ;
  2. Les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces et les contraintes dans la mise en œuvre du PS-SNIS 2013 - 2016 sont dentifiées ;
  3. La cohérence interne du document et les liens avec les principales orientations nationales et internationale (Plan de Développement Sanitaire 2017-2021, Plan National de Développement Socio-économique du Niger, Programme de Développement Durable à l'horizon 2030) en matière de performance d'un Système d'Information Sanitaire (SIS) est faite ;
  4. Les leçons apprises sont capitalisées et les propositions de solutions sont faites et intégrées dans une feuille de route pour l’atteinte des objectifs fixés dans le plan stratégique ;
  5. Un rapport technique de la consultance comprenant la méthodologie de travail, les résultats atteints et les recommandations pour la poursuite du processus est rédigé en français et mis à la disposition de la Direction des Statistiques et est validé par les acteurs concernés

 

Effets

-          Les capacités des responsables du SNIS sont renforcées dans les domaines de mise en œuvre du Plan Stratégique.

-          L’exécution de la feuille de route de mise en œuvre du Plan Stratégique SNIS atteint un niveau optimal possible.

VI.                Méthodologie, questions clés et mission de la consultation

Elle sera réalisée par deux consultants individuels indépendants, dont un consultant national et un consultant international recrutés tous sur la base des propositions techniques et financières en référence aux présents TDR. La méthodologie précise pour la réalisation de cette mission (critère essentiel pour la sélection du consultant) sera développée par les soumissionnaires mais devra comprendre au minimum la compréhension des termes de référence, ainsi que le plan de travail prévisionnel pour l’atteinte des objectifs de la mission. La consultation se fera en 20 jours calendaires pour le consultant international et 30 jours calendaires pour le consultant national.

Pour atteindre les objectifs de la mission, les consultants auront à faire recours aux données quantitatives et qualitatives primaires et secondaires.  La méthodologie proposée doit aider à répondre aux questions suivantes:

  • Est-ce que le plan stratégique est en train d’être mis en œuvre comme prévu?
  • Est-ce que les résultats de chaque axe stratégique sont satisfaisants et promettants ?
  • Est-ce que les ressources humaines, matérielles et financières ont été mobilisées adéquatement pour la mise en œuvre du plan? Quel lien existe-t-il entre les ressources mobilisées et les résultats obtenus ?
  • Est-ce que la mise en œuvre du plan stratégique contribue à disposer d’un SNIS qui remplit les caractéristiques envisagées par le Ministère de la Santé Publique ?
  • Qu’en est-il du niveau et de la qualité du partenariat actuel qui contribue à l’exécution du plan ?
  • Comment le Ministère pourrait-il envisager le partenariat dans le futur ?
  • Les actions et interventions exécutées sont-elles appropriées pour répondre aux défis et problèmes que connait le SNIS du Niger ?
  • Quels sont les points forts identifiés qui facilitent la mise en œuvre du plan?
  • Quelles sont les faiblesses identifiées qui entravent la mise en œuvre du plan?
  • Quelles sont les opportunités pour soutenir la mise en œuvre future du plan?
  • Quelles sont les menaces pouvant affecter la mise en œuvre du plan et la réalisation des effets et impacts escomptés ?

 

Missions des consultants

  • Evaluer le niveau de la mise en œuvre des activités contenues dans le plan stratégique à travers les différents plans d'action du Ministère de la Santé Publique et du Guide de suivi et évaluation du PS-SNIS 2013-2022 ;
  • Evaluer le niveau de mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du plan stratégique ;
  • Identifier les principaux problèmes et contraintes dans la mise en œuvre du plan stratégique ;
  • Evaluer les liens de cohérence entre le Plan Stratégique du SNIS et les différents documents stratégiques du Ministère de la Santé Publique et de l'Institut National de la Statistique ;
  • Revoir les stratégies, les activités du Plan stratégique qui tardent à être mises en œuvre (au besoin);
  • Proposer de nouvelles orientations (si nécessaire) pour faciliter la mise œuvre du plan ;
  • Appuyer le renforcement des capacités des agents chargés de la gestion des données sanitaires de la Direction des statistiques.

Durant la mission, les consultants travailleront en étroite collaboration et en parfaite symbiose avec les responsables de la Direction des Statistiques du Ministère de la Santé Publique dont ils seront les conseillers.

 

VII.              Budget et source de financement

La mission de consultance sera financée par la subvention NER-T-SCF (TB&RSS) financée par le Fonds mondial, gérée par l’ONG Save the Children en qualité de Récipiendaire principal. Le budget de cette consultance comprend les honoraires des consultants ainsi que  les coûts de déplacement. Les honoraires de consultance seront négociés sur base d’offres financières proposées par les consultants lors de la soumission des candidatures. Le déplacement des consultants (Billet d'avion aller-retour pour le consultant international et les déplacements à l’intérieur du pays comprenant le véhicule, le chauffeur, le carburant et les péages) sera pris en charge par la subvention. Le coût total de l’hébergement est à la charge des consultants et doit être inclus dans les honoraires journaliers.

 

VIII.            Profil des consultants Consultant national :

Les consultants recherchés devront disposer au moins des qualifications et compétences suivantes :

  • Diplôme de Master ou plus en : Santé Publique, Economie de la Santé, Statistiques, Planification, Gestion stratégique ou toute autre discipline connexe. Une formation complémentaire en Suivi & évaluation serait un atout
  • Expérience de travail d’au moins huit (8) ans dans la planification stratégique et gestion du secteur de la santé ;
  • Expérience d’au moins cinq  (5) ans dans la gestion du système d’information sanitaire (SIS);
  • Expérience avérée d’au moins deux (2) évaluations  à mi-parcours  des plans stratégiques dans le secteur de la santé ;
  • Excellentes compétences dans l’analyse situationnelle et la conduite de revue documentaire ;
  • Capacités de synthèse et de préparation des rapports d’évaluation ;
  • Avoir une connaissance des logiciels courants : Ms Word, Ms Excel et Ms PowerPoint ;
  • Avoir une connaissance parfaite du Français (écrit et parlé) et des compétences de travail (compréhension du texte) en Anglais

 

IX.                Sélection des consultants

La sélection des consultants combinera plusieurs méthodes dont :

  • Evaluation des CV détaillés des consultants ;
  • Evaluation des propositions techniques soumis par les consultants soumises en même temps que les CV détaillés ;
  • Evaluation des propositions financières accompagnant les propositions techniques;
  • Interview

 

X.                  Annexe : liste des partenaires pour le financement du Plan Stratégique du SNIS

L’exécution du Plan stratégique du SNIS est appuyée par plusieurs partenaires, à savoir : l’Etat du Niger, le Fonds commun, le HDI, l’UNFPA, l’UNICEF, Union européenne, le PAI, l’OMS, le GAVI, Measure Evaluation, la Banque mondiale, l’OOAS, l’AGIR PF, le Fonds mondial, le PASTAGEP et l’AFD.

 

 


Voir les Conditions ci-dessous
  1. XI.                DEPOT DE CANDIDATURE:

Les candidats intéressés doivent exclusivement envoyer, une seule fois, leurs dossiers (Offre Technique et Financière plus un CV) par courrier électronique en faisant mention du poste  << Consultant National pour l’évaluation à mi-parcours du Plan Stratégique du Système National d’Information Sanitaire (SNIS)>> en objet du mail à notre adresse : Sciniger.Recruitment@savethechildren.org au plus tard   le 16 novembre à 17H00  (GMT+1).

 

NB : Save the Children encourage les candidatures féminines et celles des personnes en situation d’handicap.

 

Aucune candidature physique ne sera acceptée.

Contacter:    SAVE THE CHILDREN INTERNATIONAL

Courriel:    Sciniger.Recruitment@savethechildren.org

Bureaux Save the children

Sciniger.Recruitment@savethechildren

Bureaux Save The Children
Sciniger.Recruitment@savethechildren.org

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
National Project Experts for the regional project (9)FAO - National Project Experts for the regional project (9)Formation en statistiques appliquées sous SPSS/Sphinx/Epi Info en cours du soirStatDev - Formation en statistiques appliquées sous SPSS/Sphinx/Epi Info en cours du soir