Recherches avancées

Mercredi 24 Mai 2017




Newsletter

Vue 1635 fois   Dernière vue il y a: 2h 13mn 24s  || Partager:   Share

Erreur Cette offre est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Consultant (e) pour l’élaboration du programme résilience (# 5922)

(Publiée le: 27 janvier 2017 à 15:52:45)

Action contre la faim Espagne
Consultation
03-02-2017
Expirée depuis 110 jour(s)

Consultation
ND
Maradi - Tahoua (Niger)
Divers
ND
Non précisé
Français


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


 

APPEL A CANDIDATURES : CONSULTATION

Un (e) Consultant (e)  pour l’élaboration du programme résilience dans les régions

 de Maradi et Tahoua 

Action contre la Faim est une organisation non gouvernementale humanitaire qui intervient au Niger dans le cadre de la lutte contre l’insécurité nutritionnelle à travers trois principaux volets, soit la santé/nutrition, la sécurité alimentaire et les moyens d’existence ainsi que l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement. Un des volets importants de la stratégie 2016-2020 de la mission au Niger est d’adresser les causes de l’insécurité nutritionnelle, notamment à travers un appui aux communautés et aux structures déconcentrées à devenir plus résilientes aux stress et aux chocs.

La résilience n’est pas un concept nouveau au Niger : les communautés et ménages utilisent déjà des mécanismes endogènes de résilience, il existe des cadres bien définis et connus élaborés par l’Etat Nigérien, les partenaires techniques et financiers mettent en œuvre des interventions et des programmes sur la résilience. Action contre la Faim au Niger met aussi  en œuvre des actions et promeut des pratiques qui ont un impact certain sur la résilience des communautés et des structures étatiques.

Cependant, ces actions et pratiques mises en œuvre par Action contre la Faim ne sont pas encore intégrées dans un programme résilience, regroupant plusieurs projets et adressant de façon spécifique la résilience des communautés, des ménages et des structures décentralisées et déconcentrées comme axe central dans ses domaines classiques d’intervention. Action Contre la Faim recherche donc un consultant qui accompagnera la mission à concevoir ce programme, déclinables sous plusieurs projets multisectoriels, et  qui sera exécuté dans les départements de Keita, Bouza, Madaoua (région de Tahoua) et le département de Mayahi (région de Maradi). Le consultant sera recruté sur une période d’environ  70 jours, et aura comme objectifs :

Objectif 1 : Accompagner les équipe d’Action contre la Faim dans la réalisation de diagnostics participatifs auprès des communautés et des structures déconcentrées de la santé, de l’hydraulique et de l’agriculture et de l’élevage

Objectif 2 : Organiser des ateliers de réflexion et de conception dans chacune des quatre bases avec les équipes et les parties prenantes et en capitale avec la coordination et la direction d’Action contre la Faim

Objectif 3 : Elaborer un programme résilience prenant en compte les domaines d’intervention d’Action contre la Faim dans les régions de Tahoua et Maradi.

 

 


Voir les Conditions ci-dessous
  • Les candidats possédant les compétences requises et intéressés peuvent postuler en déposant à Action Contre la Faim, 213 rue du Béli, Niamey,  une offre technique (comprenant entre autres le CV du consultant) et financière :

 

au plus tard le 3 février 2017 à 17h00

 

  • Cette offre technique et financière doit être sous pli fermé et portant mention «  Appel à candidatures, Programme Résilience dans les régions de Tahoua et Maradi ».

 

NB : Seules les candidatures présélectionnées seront contactées


ACF - Espagne
acfniger@ne.acfspain.org

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Sélection de Bureau d'études dans le cadre de la construction d'une 2ème STBV - NiameyPEAMU - Sélection de Bureau d'études dans le cadre de la construction d'une 2ème STBV - Niamey