Recherches avancées

Mercredi 26 Juillet 2017




Newsletter

Vue 1171 fois   Dernière vue il y a: 1h 22mn 17s  || Partager:   Share

Erreur Cette annonce est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Conception et production d’un film documentaire (# 6595)

(Publiée le: 28 juin 2017 à 13:03:26)

Handicap International
Consultation
18-07-2017
Expirée depuis 8 jour(s)

CDD
Niamey (Niger)
Divers
communication - production audiovisuelle
3 ans
Français


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


 

RECRUTEMENT D’UN PRESTATAIRE POUR LA CONCEPTION ET LA PRODUCTION D’UN FILM DOCUMENTAIRE SUR LES BONNES PRATIQUES DANS LE CADRE DU PROJET EDUCATION INCLUSIVE

 

 

Capitalisation de bonnes pratiques et diffusion des leçons apprises

 

 

  1. 1.       CONTEXTE

Contexte du projet et situation à résoudre

Au Niger, la situation des personnes handicapées se caractérise trop souvent par leur invisibilité et leur marginalisation du fait de circonstances sociales et économiques défavorables et de préjugés qui favorisent le processus de marginalisation et d’exclusion sociale et économique, ainsi qu’un déni de leurs droits fondamentaux faisant obstacle à leur développement. En matière d’éducation, un enfant privé d’école est bien souvent un enfant privé d’avenir, dépendant de sa famille, exclu d’une communauté à laquelle il ne peut rien apporter. Dans le cas particulier du handicap, cette situation est d’autant plus préjudiciable que la différence créée par la déficience constitue une première cause d’isolement et d’exclusion. L’accès à l’école doit donc permettre à l’enfant handicapé de gagner en visibilité, de trouver sa place au sein de la communauté et de sa famille, et de construire du lien social tout en lui donnant les moyens de gagner en autonomie.

Le Niger a affiché ces dernières années sa volonté politique de promouvoir l’épanouissement des personnes handicapées. Ainsi, le pays a ratifié le 24 juin 2008 la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH) et son protocole facultatif. En outre, un système renforcé de protection sociale pour répondre avec plus d’efficacité à la pauvreté et à la vulnérabilité a été validé en mars 2011. Il est maintenant crucial de suivre et d’appuyer la mise en application de ces textes.

Mais c’est dans le secteur de l’éducation que les progrès ont été les plus visibles. Ainsi, en juillet 2010, la Direction des Enseignements de Cycle de Base 1 du Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, à travers sa Division de l’Education Spécialisée, a finalisé en collaboration avec les partenaires étatiques et la société civile luttant pour le droit à l’éducation pour tous, une Stratégie nationale d’éducation des enfants en situation de handicap.

De même, le Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, à travers le programme décennal de développement de l’éducation (PDDE), aborde la thématique des enfants en situation de handicap.

En débit de ces progrès, les dispositifs garantissant  l’accès, le maintien et la continuité du cycle de l’éducation primaire-tertiaire et secondaire  reste encore problématique pour les enfants handicapés et ceux à besoins éducatifs spécifiques.

Le projet Education Inclusive est en œuvre par Handicap International, le Ministère de l’Enseignement primaire et plusieurs autres partenaires institutionnelles  et de  avec l’Agence Française de Développement et le Ministère Luxembourgeois des Affaires Etrangères pour une durée de 3 ans s’inscrit dans cette perspective. .L’objectif général du projet est de Contribuer à l'accès universel à l'éducation primaire au Niger. Et plus spécifiquement il s’agira d’améliorer l'accès à une éducation de qualité en milieu scolaire et préscolaire est amélioré dans les Régions de Niamey et de Maradi:

Ce projet  qui est dans sa deuxième phase représente  un enjeu pour Handicap International qui porte l’Education Inclusive au Niger. La valorisation de l’action à travers le développement d’un volet capitalisation est donc également un tournant décisif dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet.

 

  1. 2.       OBJECTIFS

2.1. Objectif global

L’objectif de la prestation est de réaliser et de produire :

  • un film documentaire vidéo sur les bonnes pratiques et l’impact des activités du projet
  • 3 courts vidéos présentant des messages clés audiovisuels à faire passer aux bénéficiaires

2.2. Objectifs spécifiques

  • De la prestation

La prestation consistera à réaliser toutes les activités nécessaires pour la réalisation et la production d’un film et des 3 messages audiovisuels dont :

  • L’écriture et la pré-production : rencontres avec les porteurs du projet, compréhension du mandat de Handicap International, prise de connaissance de la thématique et assimilation des grands enjeux, développement du déroulement général du film et des vidéo messages.
  • La production : visites sur le terrain (Niamey et Maradi), rencontres et interviewes avec les principaux acteurs, prises d’image et de son.
  • La post-production : montage du film et du/des vidéo messages, enregistrement et insertion des sous – titrages, création du générique, insertion des animations sonore enregistrement sur support DVD et clé USB et duplication.
  • Du film documentaire

L’objectif du film est de :

  • Sensibiliser les autres acteurs au niveau régional, national et international sur l’importance de l’éducation inclusive dans le cadre de l’Education pour Tous
  • Servir d’outil de plaidoyer pour interpeller les décideurs et les politiques sur la nécessité de généraliser l’Education Inclusive
  • Des 3 messages audiovisuels

L’objectif des 3 messages audiovisuels est de :

  • Sensibiliser les communautés sur l’importance de : des droits à l’éducation des enfants handicapés, l’identification des enfants handicapés hors école, l’intégration scolaire des enfants handicapés
  • Toucher un large éventail de la population du Niger à travers la transmission télévisée de 3 messages courts, clairs et simples
  • Sur la base de l’expérience pilote du projet, impulser les initiatives à l’échelle nationales par le Ministère en faveur de l’Education Inclusive
  1. 3.       TACHES DU CONSULTANT

Dans le cadre de la réalisation de sa mission, les tâches suivantes incomberont au prestataire :

3.1. Réalisation d’un projet de film et de 3 vidéo messages (SYNOPSIS)

Sur la base de discussion avec l’équipe du projet et d’autres personnes ressources, le prestataire aura à :

-          Assimiler et s’approprier le contexte de production

-          Prendre connaissance des idées clés à communiquer

-          Etablir avec l’équipe projet la liste des personnes à interviewer, et les types d’image à filmer

-          Etablir avec l’équipe projet les messages à faire passer

-          Elaborer et présenter un projet de film et un projet de vidéo message

3.2. Elaboration d’un planning des tournages

Après la validation du projet de film et de vidéo message, le prestataire, avec l’équipe Handicap International, validera un calendrier des tournages à Maradi et à Niamey.

3.3. Tournage

Le prestataire assurera intégralement les séances de tournage (prises de vues et de son), les interviews au niveau des communautés locales et au niveau des différentes institutions étatiques ou non étatiques. L’équipe projet appuiera et facilitera son introduction au niveau de ces parties prenantes. En cas de non-conformité avec le projet de film (absence des interviewés prévus, manque d’image, etc.), l’équipe projet peut proposer la réalisation de tournage de remplacement.  Les images seront prises dans les localités de Niamey et Maradi

3.4. Script

-          Elaborer de manière détaillée le séquençage des images, du son, et de la voix – off

3.5. Montage

Après acquisition des images et des différents outils d’illustration du film et du vidéo message, le prestataire aura à :

-          Assurer l’agencement des images selon la construction du script (interview, graphiques, images de transition, etc.),

-          Enregistrer et intégrer la voix-off en langue locale (Haoussa et Zarma) c’est à dire la langue des personnes interviewées,

-          Intégrer le sous-titrage en français.

Une session de visionnage et de commentaire de la version montée est prévue au niveau de l’équipe projet avant de parvenir à la version finale validée du film et des vidéos messages.

3.6. Finalisation

Sous condition de la validation du montage, le prestataire procédera a :

-          Rédiger, synchroniser et intégrer le sous–titrage, en français.

-          Développement des infographies pour le générique de début et de fin, et intégration des animations musicales de fond,

-          Enregistrement en formats *.avi et *.mpeg et duplication des exemplaires,

-          Réalisation de la couverture du film (jaquette).

3.7. Remise des livrables

A la fin de la prestation, le prestataire sera redevable des produits spécifiés au point 4 ci-après.

  1. 4.       LIVRABLES ET ECHEANCIER

Conformément aux objectifs, le prestataire sera redevable des livrables ci- dessous :

-          Formats : Haute définition (1920*1080) (*.mpeg) et basse définition (1280*720)  (*.avi), fournis sur supports DVD (avec couverture - jaquette - et logo) et clés USB.

-           Finition : 16/9, fini et masterisé, stéréo Dolby

-          Durée : 16 mn maximum pour le film et 1 minute maximum pour les messages

-          Langues : la version originale du film sera en français : interviews dans les langues de communication usuelle des personnes interviewées sous-titré en français et voix- off intégralement en français. Langues pour les vidéo messages à définir avec l’équipe projet.

 

 

  1. 1.       PROFIL DU PRESTATAIRE

La prestation s’adresse aux consultants indépendants ou cabinets travaillant dans le domaine de la communication et de la production audiovisuelle privée légalement établie et répondant au profil suivant :

-          Etre titulaire d’un diplôme universitaire dans le domaine de la communication ou de l’audiovisuel ou jouir d’une expérience équivalente ;

-          Avoir une expérience probante de réalisation d’au moins trois (3) films documentaires en court métrage dans les domaines du développement (Education, santé, cohésion sociale, développement rural, etc.) ;

-          Avoir au moins trois (3) années d’expérience en production audio-visuelle ;

-          Avoir de bonnes connaissances des différentes zones d’intervention du projet notamment Niamey et Maradi ;

-          Disposer de matériels adéquats pour la mission (prise de vue et de son, table de montage, etc.).

 

  1. 2.       CONSTITUTION DU DOSSIER DE CONSULTATION

Le prestataire sera recruté sur la base des dossiers technique et financier constitués comme suit :

6.1. Offre technique

Elle devra tenir compte des points suivants :

-          Les expériences dans le domaine et les structures de référence : travaux antérieurs (brochures, articles, documentaires) réalisés et CV

-          La compréhension que le consultant a de la mission  

-          La description détaillée de la méthodologie participative à mettre en œuvre

-          Les Moyens techniques (les capacités techniques disponibles, la description explicite des matériels de tournage et de prise de photo)  

-          Les Moyens humains, les curricula vitae détaillés des membres de l’équipe

-          Les contacts de deux structures de référence avec lesquelles le prestataire a déjà collaboré.

-          Le chronogramme de déroulement des activités

-          Show reel (format : lien internet)

6.2. Offre financière

L’offre financière devra intégrer les honoraires journaliers de l’intervention en francs CFA et en toute taxe comprise (TTC) en tenant compte des éléments suivants :

-          La pré-production (rédaction des SYNOPSIS)

-          La production (reportage) : 15 jours ouvrables maximum

-          La post-production (Script, montage, finalisation, etc.)

-          La traduction lors de la production

-          Le transport et l’hébergement pour le déplacement entre Niamey et Maradi

  1. 3.       DATE DE DEMARRAGE

 Date de Démarrage probable :juillet 2017


Voir les Conditions ci-dessous
  1. 4.       DEPOT DES OFFRES

 

Les personnes intéressées devront faire parvenir leurs dossiers composés d’une offre technique et une offre financière sous pli fermé au bureau de l’ONG  Handicap International, 1er Arrondissement Communal de Niamey au quartier plateau (PL), rue des lacs, PL54 CN1. B.P. 11090- Tél : +227 20 72 60 45 ou par email à l’adresse: recrutement.niger@hi-burkinaniger.org avec la mention/Objet : Consultant réalisation film documentaire  (Projet EDI), au plus tard le mardi 18 juillet 2017 à 18h.

Seul le consultant retenu après la sélection des dossiers sera contacté.

Niamey - Niger
recrutement.niger@hi-burkinaniger.org
Du même recruteur: Handicap International
Agent de projet – mobilisateur et lia...

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Anglais Professionnel PratiqueStatDev - Anglais Professionnel Pratique