Recherches avancées

Jeudi 18 Janvier 2018




Newsletter

Vue 1209 fois   Dernière vue il y a: 1h 27mn 13s  || Partager:   Share

Erreur Cette annonce est expirée ; elle n'est affichée qu'à titre d'information!

Consultant pour conduire l’Etude portant sur l’Identification des Recettes Alimentaires à haute valeur nutritive (Num: 7332)

(Publiée le: 03 janvier 2018 à 15:26:02)

Lutheran World Relief
Consultation
12-01-2018
Expirée depuis 5 jour(s)

Consultation
Karko (Zinder) (Niger)
Diplôme Universitaire
Nutrition...
Non précisé

 


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


 

 
Termes de référence pour une évaluation - Conseils
TERMES DE REFERENCE
RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT POUR CONDUIRE L’ETUDE PORTANT SUR L’IDENTIFICATION
DES RECETTES ALIMENTAIRES A HAUTE VALEUR NUTRITIVE
DANS LA ZONE D’INTERVENTION DU PROJET « KARKO »
Zinder, 02 janvier 2018
 
1. ARRIÈRE-PLAN ET CONTEXTE
Le Projet KARKO mis en oeuvre par Lutheran World Relief (LWR) a pour but de renforcer les productions agro-sylvo-pastorales et la gestion durable des terres et des écosystèmes dans une optique de résilience accrue au changement et aux risques climatiques et dans le respect des principes d’égalité des genres. Grâce à sa présence aux côtés des communautés des régions de Tahoua et de Dosso depuis une quinzaine d’années, LWR a une connaissance profonde des enjeux liés au changement climatique et des besoins des populations. Le projet PARC-DAD de l’Union européenne dans le cadre s’inscrit le présent, pourrait offrir à LWR l’opportunité d’étendre sa présence et ses activités à la région de Zinder.
 
Afin de cerner au mieux les besoins des populations ainsi que d’identifier les partenaires potentiels dans cette région, LWR a : (i) effectué un diagnostic participatif dans plusieurs communes et rencontré les Autorités administratives, Communales et coutumières, les Services Techniques étatiques et les Organisations communautaires de base (OCB) ; (ii) réalisé une « étude sur l’identification des filières agricoles et des partenaires potentiels» ; (iii) analysé les documents officiels en matière de changement climatique et stratégies agricoles ; (iv) dressé un état des lieux des projets existants dans la région afin d’identifier de possibles synergies notamment avec le Programme d’Appui au Développement du Secteur Rural (PADSR).
 
Certaines activités nécessitent de conduire des investigations pour mieux préparer la mise en oeuvre et disposer de supports pédagogiques adaptés. C’est le cas de la sensibilisation et la diffusion des recettes alimentaires à forte valeur nutritive dont le démarrage est prévu juste après les récoltes.
Les présents termes de référence concernent la réalisation d’une étude pour identifier les recettes alimentaires à forte valeur nutritive. Ils décrivent les objectifs, la méthodologie et les livrables.
 
2. OBJET DE L'ÉTUDE
Les principaux objectifs de l’étude sont:
 
1. évaluer l'étendue et la nature des connaissances, des attitudes et des pratiques concernant le rôle de nourriture et de la nutrition sur la santé, la composition nutritionnelle des aliments, ainsi que les préoccupations générales sur la santé;
 
2. évaluer les habitudes de consommation alimentaire des bénéficiaires en général, plus précisément l’alimentation des enfants de moins de 5 ans, des femmes adolescentes et des FEFA ainsi que la contribution des principaux groupes alimentaires aux apports nutritionnels;
 
3. identifier et proposer des recettes à forte valeur nutritive basées sur les produits agro-alimentaires disponibles dans la zone ;
 
4. proposer des fiches de recette pour servir de support d’animation et de vulgarisation.
Les données doivent être désagrégées par sexe et par commune d’intervention du projet. Les conclusions doivent s’appuyer sur des raisonnements et des justifications vérifiables sur le terrain.
 
3. PORTÉE DE L'ÉTUDE
La population de la zone d’intervention du projet est de 202.244 personnes réparties dans 75 villages de 5 communes (Moa, Mazamni, Albarkaram et Damagaram Takaya) de la région de Zinder et LWR se focalisera sur 7500 personnes. La collecte des données concernera un échantillon représentatif des 75 villages des communes de Moa, Mazamni, Albarkaram et Damagaram Takaya dans le Département de Damagaram Takaya et de la commune de Dakoussa dans le Département de Takiéta.
 
4. MÉTHODOLOGIE DE L'ÉVALUATION
La collecte des données se fera sur la base d’un échantillon assez représentatif des participants de projet. Nous proposons donc, sur la base de 7500 participants un intervalle de confiance de 95% et une marge d’erreur de 5%, l’échantillon d’environ 365 personnes à enquêter. Pour la bonne représentation des participants, les critères qui suivent sont à prendre en compte:
• L’enquête doit toucher les personnes qui sont membres des 301 OP bénéficiaires des appuis de Karko ;
• L’enquête doit toucher aussi bien les hommes que les femmes dans les proportions de 40% et 60% ;
• L’enquête doit tenir compte de la portée géographique et agro-écologique des communes et villages ;
• L’enquête doit respecter l’équilibre entre les communes et les villages d’intervention
 
Cette étude sera bâtie sur une recherche à la fois descriptive et analytique permettant de comprendre pour chaque fait ou conclusion tirée, les méthodes spécifiques de collecte et d’analyse de données pour arriver à cette conclusion, le comment, le pourquoi, les facteurs déterminants ou favorisants, et les moyens ou facteurs de pérennisation.
 
Les participants à l’étude sont l’équipe technique de Karko, LWR-Niger, RTA WARO, les services techniques de la zone (Agriculture, Elevage, Environnement, Santé/Nutrition), les autorités communales, les responsables et membres des OCB impliquées, les communautés ciblées, les producteurs et productrices, les bénéficiaires du projet, etc.
 
Le travail d’investigation doit prendre en compte le caractère participatif du projet et permettre aux communautés et aux acteurs locaux de jouer un rôle prépondérant dans l’analyse et l’appréciation des résultats.
Ainsi, la méthodologie inclura une revue documentaire des rapports et autres documents ou supports disponibles ou fournis par LWR ou l’équipe du projet ; l’identification des thèmes d’investigation et élaboration des supports conséquents ; les investigations, sondages, enquêtes et/ou entretiens avec les partenaires et les participants sur le terrain ; le traitement des données et le rapportage.
 
5. PRESTATIONS DE L'ÉVALUATION
Le/La prestataire travaillera en étroite collaboration avec LWR pour valider la méthodologie et les outils appropriés pour répondre à ces principales questions. Avant le lancement de l’étude, il/elle produira un plan détaillé d’évaluation composé d’une méthodologie précise, des outils, de la répartition des tâches, du calendrier définitif de mise en oeuvre… A la fin de l’étude, Il/elle devra présenter une synthèse descriptive et analytique des réponses aux questions ci-dessus énoncées. A cet effet, il produira les documents suivants :
• Un aide-mémoire à présenter dès la fin de la mission au niveau de chaque commune. Il comprendra d’une façon synthétique des principaux résultats et conclusions préliminaires.
• Le rapport provisoire d’une vingtaine de pages maximum non compris les annexes, portera une attention particulière à l’agencement des informations quantitatives et qualitatives pour permettre une meilleure exploitation et une compréhension des résultats de l’étude. Il prendra en compte les commentaires et remarques formulés sur l’aide-mémoire, et devrait être transmis au plus tard 8 jours après la fin de la mission.
• Le dépôt du rapport provisoire y inclus les fiches de recettes détaillées, doit être suivi d’une réunion de restitution au cours de laquelle le consultant doit faire une présentation en Powerpoint des résultats.
• Le rapport final y compris les fiches de recettes détaillées, sera rédigé par le consultant en veillant à intégrer les commentaires transmis par LWR. Ce rapport sera remis en 3 exemplaires en papier et support informatique au gestionnaire de projet dans un délai maximum de 9 jours.
 
6. CALENDRIER DE L'ÉVALUATION
La durée prévisionnelle de la mission à laquelle s’ajoute la rédaction du rapport final est estimée à environ 20 jours effectifs de travail. La prestation est prévue pour commencer à partir du 22 janvier 2018, tributaire des procédures propres de LWR, mais devra se terminer au plus tard le 23 février 2018. Notons que la signature du contrat de prestation sera subordonnée à l’acceptation de la méthodologie finale et des outils de collecte des données, par LWR.
 

Activités

Période Approximative

Responsables

Diffusion des TdR

02 janvier 2018

LWR

Selection du consultant, contrat…

15 au 19 janvier 2018

LWR

Phase préparatoire

  • Affinement méthodologie
  • Elaboration outils de collecte et traitement des données
  • Etablissement calendrier définitif de réalisation

3 jours

(22-24 janvier 2018)

Consultant

LWR

Collecte des données

  • Investigation
  • Aide - mémoire

8 jours

(26 janvier – 02 février 2018)

Consultant

LWR

Phase synthèse

  • Traitement des données
  • Rapport de synthèse

7 jours

(04-10 février 2018)

Consultant

Analyse du rapport par LWR

7 jours

(12-18 février 2018)

LWR

Revue et dépôt du rapport final

2 jours

(19-20 février 2018)

Consultant

Clôture du contrat (facture et paiement final)

23 février 2018

LWR


Voir les Conditions ci-dessous

 

7. COMPÉTENCES DE L'ÉVALUATEUR ET PROCÉDURES DE CANDIDATURE
 
7.1. COMPETENCES DE L'ÉVALUATEUR
Le consultant doit répondre au profil ci-après :
- Etre un nutritionniste ou équivalent avec une solide expérience en rapport avec l’objet de l’étude ;
- Avoir des connaissances solides en étude qualitative et quantitative des projets et programmes de développement selon la méthode participative ;
- Avoir une bonne expérience en élaboration des outils d’enquête, en formation des enquêteurs et en conduite et supervision des enquêtes,
- Avoir des connaissances en dépouillement et saisie des données,
- Excellente maitrise du français oral et écrit pour écrire des rapports clairs et concis ;
- Avoir une bonne connaissance du cadre contextuel du Niger notamment la région de Zinder ;
- Etre disposé à voyager et travailler avec les communautés de base et être apte à s’adapter à un environnement difficile ;
- La connaissance du haoussa (langue locale) est primordiale ;
- Etre disponible pour conduire la mission dans les délais impartis.
 
 
7.2. PROCÉDURES DE CANDIDATURE
Les offres de prestation composées d’une proposition technique (observations sur les TDR, méthodologie de travail, calendrier de mise en oeuvre, CV actualisé) et d’une proposition financière détaillée, sont attendues sous pli fermé, au plus tard le 12 janvier 2018 à 16 heures 30 minutes :
a. Au bureau de LWR-Niger à Niamey 1er Arrondissement, quartier Yantala- Plateau, Boulevard Mali Béro, Avenue du Kawar (3eme Laterite), Porte N°295. Téléphone 20350307
ou
b. Au bureau du Projet Karko à Zinder, Rue des ONG, quartier Kouran Daga, Zinder BP 210, Téléphone : (00227) 20512714
 

 

Lutheran World Relief
20 51 27 14 / 20 35 03 07

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Formations en Comptabilité et FiscalitéAudit Strategy and Business Consulting - Formations en Comptabilité et FiscalitéDirecteur (trice) Ressources Humaines / AdministrationOxfam au Niger - Directeur (trice) Ressources Humaines / AdministrationFormation sur Microsoft Excel par niveau et par métierCentre de Formation en Informatique CFI - Formation sur Microsoft Excel par niveau et par métier