Recherches avancées

Mercredi 29 Mars 2017




Newsletter

TOP 10 des erreurs à ne pas commettre sur son CV
Publié le 27 janvier 2017 à 09:32:05 - Catégorie: News/Article

Top chrono ! N’en déplaise à votre égo, un recruteur va passer en moyenne 30 secondes sur le CV que vous avez mis des heures à rédiger. Autant dire que celui-ci doit être particulièrement clair. Voici dix erreurs courantes à éviter à tout prix.
 


1. Les fautes
Il faut savoir qu’un CV avec des fautes signifie qu'il va terminer à la poubelle ! Faire des erreurs d’orthographe, mais aussi de syntaxe et/ou de conjugaison, suscite la méfiance. Tout simplement parce que cela traduit une négligence ou pire une incapacité à écrire voire à parler correctement. Un conseil : ne comptez pas trop non plus sur l’outil de correction orthographique de votre traitement de texte, il n’a pas la science infuse. Préférez toujours faire relire votre CV à une voire plusieurs personnes.

2. Les "fioritures"
Un CV, c’est d’abord la présentation simple et concise d’une personne : vous. Et le but est exclusivement professionnel. La sobriété attire naturellement l’œil, l’extravagance vous fait passer pour quelqu’un d’immature. Inutile donc de mettre des logos à gogo ou bien d’adopter une police de caractère trop originale. En plus d’entraîner une difficulté de lecture, l’ordinateur du recruteur pourrait très bien ne pas accepter cette police.

3. L'extravagance 
Toujours sur la forme du CV, une photo est toujours un plus. Mais elle doit être professionnelle. Oubliez donc celle prise au photomaton du coin avec votre meilleur ami (même coupé) ou la dernière image postée sur votre compte Facebook. De même pour l’adresse e-mail que vous allez indiquer et utiliser : toto-le-beau@gmail.com est à proscrire. En plus, si vous envoyez votre CV par courriel, il y a de fortes chances qu’il atterrisse directement dans les spams.

4. Des longueurs
Votre CV doit être clair et concis, dans l’idéal tenir sur une feuille A4, surtout si vous êtes encore junior. Il n'est pas question d'écrire ici le roman de votre vie professionnelle. Aucun recruteur n'a envie de se plonger dans un CV trop long. C’est donc à vous de faire le tri entre les informations. Ne retenir que celles qui sont pertinentes, et les résumer ensuite au maximum. Vous aurez le temps de détailler certaines de vos expériences sur votre lettre de motivation ou lors de l’entretien d’embauche.

5. Les mensonges
Mieux vaut un trou dans un CV qu’une expérience inventée de toutes pièces. Les recruteurs ne sont pas nés de la dernière pluie et ont toujours les moyens de vérifier ce que vous avancez. Un mensonge découvert ? Rédhibitoire ! À propos des "trous", là encore, ce sont des failles que les recruteurs n'apprécient pas franchement car cela revient à mentir par omission. Il est donc préférable d'indiquer que vous avez fait un tour du monde. 

6. Des informations manquantes
C’est une erreur courante dans la rédaction d’un CV que d'oublier des renseignements basiques mais néanmoins indispensables. Votre âge (pour les CV français surtout), la date de début ou de fin d’un emploi, la ville où vous avez travaillé, la taille des entreprises dans lesquelles vous avez été salarié (quand celles-ci ne sont pas forcément connues)… Une seule solution : vous relire, et plusieurs fois.

7. Des termes trop techniques
Vous recherchez un emploi d’ingénieur informatique ? Ce n’est pas une raison pour écrire votre CV en langage HTML ! Sans caricaturer, l’utilisation de termes techniques peut montrer une certaine étendue de vos connaissances, mais votre curriculum ne sera pas forcément lu par un spécialiste de la question, plutôt dans un premier temps par un responsable RH. Attention, à ne pas confondre avec les éléments chiffrés nécessaires pour donner des arguments à votre candidature (chiffre d'affaires généré, nombre de collaborateurs managés, impact des campagnes menées...).

8. Des loisirs sans intérêt
À moins qu’ils ne soient directement liés au job auquel vous postulez, vos hobbies et loisirs ne présentent pas beaucoup d'intérêt pour les recruteurs. Quel intérêt de dresser la liste (argumentée) de vos 10 films préférés ? Cette dernière partie (optionnelle) du CV devient pertinente quand elle vous différencie des autres candidats ou révèlent un trait de personnalité intéressant pour les recruteurs : 'compétitif' si vous pratiquez un sport à haut niveau ; 'dans le partage' si vous êtes investi dans une association ; 'rigueur' si vous pratiquez un instrument de musique de manière poussée...

9. Trop de détails
D’une manière générale, il est inutile de donner des détails à tout va. La liste de vos diplômes et l’année d’obtention suffisent, n’alourdissez pas votre CV en indiquant systématiquement les mentions et autres moyennes générales. De même pour les expériences professionnelles terminées, il n’est absolument pas utile d’expliquer pourquoi, justement, elles se sont terminées.

10. Titre bâclé
Votre CV est prêt à partir, mais il manque l’essentiel : son titre ! Aujourd’hui, on n’écrit plus « Alexandre Dupont, ingénieur ». Se limiter à recopier l’intitulé du poste espéré ne sera pas non plus du meilleur effet. À vous donc de cogiter un peu (réfléchissez au titre en dernier). Enfin, pourquoi ne pas également présenter vos objectifs professionnels en quelques mots ?

En savoir plus sur https://start.lesechos.fr/rejoindre-une-entreprise/conseils-candidature/cv-le-top-10-des-erreurs-a-ne-pas-commettre-497.php?lGgf1IO79MruDmag.99#xtor=CS1-26
 

Source: https://start.lesechos.fr/rejoindre-une-entre - Vues (cache): 110


A la Une:
Formation en SIG sous ArcGis à NiameyStatDev - Formation en SIG sous ArcGis à NiameyFormation des auditeurs qualité à la Norme ISO9001 (version 2015)ING Consult - Formation des auditeurs qualité à la Norme ISO9001 (version 2015)