Recherches avancées

Jeudi 14 Décembre 2017




Newsletter

Vue 2070 fois   Dernière vue il y a: 2h 20mn 6s  || Partager:   Share

Conseiller (e) technique genre pour le G5 Sahel (Num: 7202)

(Publiée le: 30 novembre 2017 à 12:14:48)

USAID/G5 Sahel
Administration-Gestion
22-12-2017
Il reste 9 jour(s)

CDD
Nouakchott (Mauritanie)
BAC+4
genre et développement ou sur la condition féminine - économie- sciences politiques
7 ans
Français - Anglais


- Consultez les annonces par SMS en envoyant JOB au 6666 (seulement sur Moov actuellement)
- Recevoir les alertes via WhatsApp 1. Ajouter le +22790990330 dans vos contacts 2. Envoyer le mot-clé #Abo# suivi de votre nom (Ex.: #Abo#Sani) au +22790990330 via WhatsApp.


DESCRIPTION DE L’EMPLOI 

CONSEILLER (E) TECHNIQUE GENRE POUR LE G5 SAHEL

 

DESCRIPTION DU POSTE :

Titre du poste : Conseiller (e) technique Genre pour le G5 Sahel
Lieu de travail :  Nouakchott (Mauritanie)
Durée : 12 mois
Prise de fonction : Janvier 2018

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

En réponse aux défis complexes et multidimensionnels dans la région du Sahel, 5 pays ont décidé de former le G5 Sahel, à savoir : la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Tchad. Le G5 Sahel a été créé le 16 février 2014 à Nouakchott et une convention de mise en œuvre a été signée en décembre 2014.
La principale mission du G5 Sahel est de garantir les conditions de développement et de sécurité dans l'espace des pays membres. Le siège du Secrétariat permanent du G5 Sahel est situé à Nouakchott, en Mauritanie, et sert de cadre institutionnel pour la coordination et le suivi de la coopération régionale dans les domaines du développement et de la sécurité. Pour atteindre ses objectifs, le G5 Sahel a élaboré un «Programme d'investissements prioritaires» qui vise à faire face aux besoins en matière de développement de la gouvernance, de la sécurité, de la résilience économique et des infrastructures, en collaborant avec divers partenaires techniques et financiers et des organisations régionales, entre autres. La politique du G5 Sahel est conforme à la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS) élaborée en juin 2013.
Reconnaissant le rôle important des femmes dans la stabilisation et le développement, leur capacité à influencer positivement les processus politiques et économiques ainsi que les processus de paix, les Nations Unies et l'Union européenne ont organisé une conférence de haut niveau en avril 2013 à Bruxelles sur le thème du leadership des femmes au Sahel. En juillet 2015, un forum régional sur le rôle des femmes dans la mise en œuvre des initiatives et stratégies régionales et internationales a été organisé conjointement par le gouvernement du Tchad, UNOWAS, ONU-Femmes et l'Union Africaine (UA). Le Forum a mis en place la Plate-forme des femmes du Sahel (la «Plateforme») dans le but de renforcer le leadership des femmes dans toutes les interventions du G5 Sahel et accroître leur participation à la mise en œuvre des initiatives et stratégies régionales et internationales en faveur du Sahel ainsi que des processus de paix dans la région.
La plate-forme servira d'outil de plaidoyer et de suivi permettant d'intégrer la dimension genre et les priorités des femmes dans toutes les interventions du G5 Sahel. Les activités de la plate-forme dans les cinq pays concernés sont coordonnées par les Cellules nationales de la Plateforme sous la supervision des ministères en charge du genre et / ou de la promotion de la femme. Un réseau de femmes parlementaires de la région du G5 Sahel a également été créé.
Le G5 Sahel a aussi élaboré, en partenariat avec ONU Femmes, un guide permettant d'intégrer la dimension genre dans ses programmes et au niveau institutionnel. Compte tenu du rôle essentiel des femmes dans les domaines de la paix et de la sécurité dans la région du Sahel, le G5 Sahel s'engage à promouvoir leurs leaders et à intégrer la dimension genre dans tous ses domaines d'intervention, à savoir : défense et sécurité, gouvernance, infrastructures et résilience.
A cet effet, le Secrétariat permanent du G5 Sahel, avec le concours de l'USAID, souhaite recruter un (e ) conseiller (e ) genre.

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

Sous la supervision générale du Secrétaire permanent du G5 Sahel, ainsi que sous la supervision directe de l'expert en gouvernance, le conseiller Genre aura pour rôle principal de fournir une expertise technique en vue de l'intégration effective de la dimension genre dans les activités et programmes du Secrétariat permanent du G5 relatifs à la politique, la paix et la stabilité. Les principales fonctions du conseiller en genre seront les suivantes :

• Orientations politiques et planification stratégique ;
• Coordination et renforcement du partenariat ;
• Plaidoyer et communication ;
• Renforcement des capacités et gestion des connaissances

1. Orientations politiques et planification stratégique

- Fournir des conseils stratégiques et un appui technique pour faciliter l'intégration des femmes dans les activités et programmes du Secrétariat permanent du G5 relatifs à la politique, à la paix et à la stabilité ;
- Fournir des conseils stratégiques et un appui pour la mise en œuvre du mandat de la plate-forme des femmes du G5 Sahel ;
- Fournir une assistance technique à la Plate-forme dans les domaines de la planification, de l'organisation des activités et de la production des outils de plaidoyer ;
- Contribuer à l'analyse des nouvelles tendances et questions concernant les femmes, en particulier les femmes des zones rurales de la région ;
- Identifier les moyens et stratégies les plus pertinents pour renforcer le rôle et le leadership des femmes dans la prévention des conflits, la consolidation de la paix, ainsi que dans les domaines de la sécurité, de la politique et du développement économique ;
- Faire périodiquement des recommandations sur l'intégration du genre au sein du G5 Sahel et de ses différents mécanismes ;
- Surveiller constamment la qualité des interventions menées par les protagonistes et fournir des orientations méthodologiques aux différents experts du G5 Sahel afin de garantir une meilleure intégration de la dimension genre ;
- Assurer une participation effective des femmes aux activités, processus, stratégies et programmes du G5 Sahel ;

- Coordonner un dialogue permanent entre les membres de la plate-forme sur la politique Genre ;

2. Coordination et renforcement du partenariat

- Coordonner les programmes et projets du G5 Sahel relatifs au genre ;
- Assurer le flux d'information et la liaison entre le Secrétariat permanent du G5 Sahel et ses principaux partenaires et démembrements dans le domaine du genre;
- Contribuer aux efforts de mobilisation  de fonds, et proposer des partenariats stratégiques et des sources de financement novatrices ;
- Elaborer des notes de synthèse spécifiques au genre ;
- Faciliter les activités de coordination et renforcer les partenariats avec les organisations de femmes aux niveaux local, national et régional ;
- Développer des partenariats avec les organismes des Nations Unies, les institutions gouvernementales, les donateurs bilatéraux et multilatéraux, le secteur privé, la société civile, etc. ;
- Contribuer à la mise en réseau des organisations de femmes du G5 avec d'autres organisations œuvrant dans le même domaine au niveau régional et international.

3. Plaidoyer et communication

- Soutenir l'opérationnalisation de la Plate-forme régionale des femmes ;
- Soutenir la mise en œuvre des recommandations des forums de N'Djamena (2015) et de Bruxelles (2013) ; Bamako (2017) ;
- Faciliter le dialogue et les interactions entre le Secrétariat permanent du G5 et les membres de la Plate-forme ;
- Soutenir l'organisation d'actions de plaidoyer en faveur de la participation des femmes aux processus de paix et aux initiatives de développement dans la région ;
- Soutenir le développement d'outils de communication (à l’usage des donateurs et des gouvernements nationaux) sur les efforts d'intégration du genre dans toutes les activités du G5 Sahel et les initiatives des femmes pour la paix dans la région.

4. Renforcement des capacités et gestion des connaissances

- Superviser la production et la gestion des connaissances, des bonnes pratiques et l'échange d'informations sur le genre entre les institutions appropriées et les mécanismes existants ;
- Soutenir la formation thématique du personnel du G5 Sahel et de ses divers mécanismes sur le genre et garantir la production d’outils et de matériels vraiment soucieux de cet aspect ;
- Planifier des études et des recherches dans le but de constituer une base factuelle afin de renforcer la participation des femmes à la prise de décision, en accordant une attention particulière aux domaines de la gouvernance, de la sécurité et de la résilience ;
- Soutenir la coordination des études et des évaluations menées par les consultants dans le cadre des interventions sexospécifiques, ou des efforts visant à intégrer la dimension genre ;

- Coordonner le développement d'une base de données sur les bonnes pratiques en matière d'intégration du genre et des interventions des femmes, avec des données et des indicateurs clés ;

- Organiser des stages de formation dans des domaines thématiques pertinents ayant trait à la paix et à la sécurité, - Produire des rapports d'étape à l’intention du Secrétariat permanent du G5 Sahel et d'autres partenaires du G5 Sahel sur les interventions en matière de genre ;

- Coordonner l'apprentissage collaboratif et l'adaptation (CLA) en matière de genre parmi les principaux intervenants en vue d’assurer un apprentissage et des progrès permanents ;

- Coordonner les efforts de renforcement des capacités soucieux du genre ainsi que de formation dans ce domaine à l’intention des points focaux du G5 Sahel et du personnel d’encadrement concerné ;

- Renforcer les capacités des réseaux affiliés du G5 du Sahel sur l'intégration du genre, notamment en soutenant le développement de la portée du travail et des statuts du Réseau régional des femmes ;

- Promouvoir la prise de conscience et la sensibilisation des chefs traditionnels / religieux aux questions de genre, à travers une plus grande participation des femmes et des jeunes par le biais des cellules nationales.

 

RÉSULTATS ESCOMPTÉS

  • Intégration de la dimension genre dans les mécanismes et programmes du G5 Sahel ;
     
  • Promotion des initiatives régionales visant à renforcer la capacité des femmes à soutenir les efforts de prévention et de lutte contre la propagation de la radicalisation et de l'extrémisme violent ;
     
  • Renforcement du plaidoyer en faveur d'une représentation / participation accrue des femmes dans les organes et décisions politiques, ainsi que les organes de prise de décision des pays du G5 Sahel ;

 

  • Développer une base de données de bonnes pratiques afin de renforcer l'intégration du genre et les initiatives des femmes dans chaque pays, en particulier dans les zones rurales, et inspirer les femmes dans d'autres pays (données et indicateurs clés) ;

 

  • En étroite collaboration avec les différents partenaires, mettre en œuvre des mesures concrètes en vue d’élaborer des programmes éducatifs dédiés à la lutte contre la radicalisation et l'intolérance ;

 

 

  • Opérationnalisation de la Plate-forme régionale des Femmes du Sahel ;

 

  • Apporter un appui à la plate-forme dans la production d'outils et de messages pour la diffusion d’une formation et d’une sensibilisation soucieuses du genre dans divers domaines thématiques, notamment la paix, la sécurité et la lutte contre la violence générée par l'extrémisme ;

 

  • Progrès dans le sens de la sensibilisation des chefs traditionnels / religieux à travers une plus grande participation des femmes et des jeunes par le biais des cellules nationales.

 

COMPÉTENCES ATTENDUES

Capacités institutionnelles :
• Faire montre d’une intégrité avérée conforme aux valeurs et aux normes du G5 Sahel ;
• Promouvoir la vision, la mission et les objectifs stratégiques du G5 Sahel ;
• Connaître l'environnement institutionnel de la coopération internationale pour le développement (ONG, UA, système des Nations Unies, coopération multilatérale, etc.).

Capacités fonctionnelles :

Gestion des connaissances et apprentissage :
• Promouvoir la gestion des connaissances et un environnement d'apprentissage par l'exemple personnel tout en œuvrant activement à la formation et au renforcement continu des capacités du personnel et des membres de la plate-forme ;

Management et Leadership :
• Être en mesure d'établir de solides relations avec les partenaires en s’intéressant particulièrement à l'impact et aux résultats tout en réagissant positivement aux commentaires ; Etre ouvert au changement et à même de gérer les situations complexes.

Efficacité de développement et opérationnelle :
• Aptitude à fournir des données analytiques pour la planification stratégique, la gestion axée sur les résultats et le suivi, la rédaction des rapports et l'organisation du travail ; Aptitude à faire l'analyse des besoins et à fournir des paramètres pour soutenir les processus de coordination ;

Communication :
• Etre capable d'écrire de manière claire et concise et de prendre la parole en public ;

Aptitude technologique :

• Bonnes connaissances en informatique et en particulier des logiciels tels qu'Excel et autres logiciels de gestion.

Travail en équipe :
• Bonnes compétences relationnelles ;
• Aptitude à établir et maintenir des relations de travail efficaces dans un environnement multiculturel et multiethnique, soucieux et respectueux de la diversité ;

Gestion axée sur les résultats :
• Bonne maîtrise des méthodes et des techniques de gestion axées sur les résultats et aptitude à les utiliser efficacement dans l'exécution des tâches quotidiennes.

 

QUALIFICATIONS REQUISES :

Formation
• Avoir une Maîtrise en genre et développement ou sur la condition féminine, économie, sciences politiques ou autres disciplines connexes, avec une connaissance profonde des questions liées au genre, à la paix et à la sécurité.

Expérience
• Avoir au minimum 7 années d'expérience de travail continu sur le genre et les droits des femmes ou un domaine connexe ; Une expérience professionnelle en Afrique de l'Ouest et particulièrement au Sahel dans le domaine du genre serait un atout
• Disposer d’une expérience pertinente dans le domaine de la paix, de la sécurité et de la gestion des programmes ;
• Avoir une bonne maîtrise des questions relatives à la participation des femmes dans les processus et les normes de paix et de sécurité ;
• Disposer d'une expérience en tant que conseiller dans le cadre de la mise en œuvre de stratégies par le gouvernement ou les institutions régionales ;
• Excellentes compétences en communication orale et écrite, avec une expertise avérée en matière de plaidoyer ;
• Avoir de l'expérience dans la mobilisation des ressources ;
• Avoir de l'expérience dans l'utilisation des outils informatiques courants (Word, Excel, power point, etc.) et l'analyse de données statistiques (SPSS, Epi-Info, etc.).

Langues
• La maîtrise du français (écrit et parlé) est obligatoire. Une bonne connaissance de l'anglais constitue un avantage.

 

 


Voir les Conditions ci-dessous

SOUMISSIONS :

Les candidats (es) intéressés (ées) doivent soumettre leur CV et une lettre de motivation en Français, au plus tard le 22 Décembre 2017 à 17hr GMT à l’adresse électronique suivante : jobs@crea-p4p.com avec la mention « Application au poste de Conseiller (e) technique Genre pour le G5 Sahel » dans le sujet/titre de l’email.

 

Bureau USAID/G5 Sahel
jobs@crea-p4p.com
Du même recruteur: USAID/G5 Sahel
Conseiller (e) technique genre pour l...

Accueil ImprimerEnvoyer à un ami

A la Une:
Formations en Audit des Marchés Publics, Audit interne, Audit fiscal, Audit des projets et programmes de développementAudit Strategy and Business Consulting - Formations en Audit des Marchés Publics, Audit interne, Audit fiscal, Audit des projets et programmes de développement